Jules HOSOTTE


Jules HOSOTTE est originaire de St-Paul en Jarez dans la Loire. A 10 ans il perd son père d'un infarctus. A 15 ans il rentre en apprentissage, il n'a pas choisi un métier facile : la pâtisserie.

La guerre arrive, et avec elle, les chantiers de jeunesse, le Service du Travail Obligatoire, à l'âge de 22 ans et pendant 28 mois.
A son retour d'Autriche, une fête est organisée à Lyon et une jeune fille lui offre des fleurs, elle deviendra sa femme en 1947.
Il est alors ouvrier pâtissier. En 1951, à 30 ans, il tente avec sa femme la grande aventure monter leur propre affaire à Grigny.

Des nuits entières à travailler.
Pendant 5 ans, pas de vacances, pas de jour de repos, tous les jours levé à 4 heures pour allumer "le four à bois", le week-end c'est 2 heures du matin, et ce sont des nuits entières passées au laboratoire pour les fêtes. Pas question de fêter Noël avec ses deux filles et sa femme qui s'affaire au magasin pour préparer les commandes.
Il confectionne chaque année pour le 8 décembre, des pièces en sucre qui font l'admiration de tous les Grignerots.
Pendant les semaines qui précèdent la fin de l'année, il dessine lui-même ses décors de gâteaux sur fond de pâte d'amande.
Les années passent et il cherche toujours la perfection dans son travail, inventant de nombreuses spécialités.
A l'arrivée de son four électrique au début des années 60, il gagne enfin quelques heures de sommeil.
Ses distractions sont alors une partie de boules au "Vieux Port", quelques parties de billard entre amis, et le dimanche après-midi, il suit les match de foot de l'ASG dont il est vice-président pendant quelques années.